S'abonner par :
 rss
 email

fille lisant dans l'herbe - http://www.flickr.com/photos/48337528@N05/18906002119 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour et merci pour votre aide !
Je crois fermement que Dieu m’aime et est proche de moi. Mais je me demande pourquoi il veut rester si mystérieux. Je sais, il y a les Écritures. Mais il manque à madame Toulemonde les bases scientifiques pour les comprendre (je ne parle ni le grec ni l’hébreu et ne connait que très superficiellement la culture dans laquelle les auteurs ont vécu). Cette quête est frustrante parce que je trouve qu’elle ne devrait pas constituer un but…d’autant que nous savons qu’il ne sera jamais atteint sur cette terre ! cela donne un peu l’impression de tourner en rond…

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Bravo pour votre confiance en Dieu, cela apporte beaucoup dans la vie.

Dieu est et sera toujours à la fois mystérieux et en même temps une expérience très concrète.

Pas besoin de base scientifiques, de diplômes de théologie. L’essentiel est dans le mouvement, et pour cela se donner les moyens de pousser ses limites en priant, en cherchant, en lisant la Bible. POur ce travail, l’humilité et la confiance en Dieu sont essentielles. Qualités dont les savants de ce monde ne sont pas toujours les mieux lotis ! L’immense Saint Augustin, éminent professeur de philosophie de son époque parle ainsi de son parcours. Comme vous, il aspire à Dieu, mais n’y arrive pas, non à cause de son manque de science, mais là encore en pensant que la science pouvait l’atteindre :

« Je pris donc la résolution d’appliquer mon esprit à la sainte Ecriture, et de connaître ce qu’elle était. Je le sais aujourd’hui:une chose qui ne se dévoile ni à la pénétration des superbes, ni à la simplicité des enfants; entrée basse, voûtes immenses, partout un voile de mystères ! Et je n’étais pas capable d’y entrer, ni de plier ma tête à son allure. Car alors je n’en pensais pas comme j’en parle aujourd’hui : elle me semblait indigne d’être mise en parallèle avec la majesté des textes de Cicéron. Mon orgueil répudiait sa simplicité, et mon regard ne pénétrait pas ses profondeurs. Et c’était pourtant cette Ecriture qui veut croître avec les petits : mais je dédaignais d’être petit ; et enflé de vaine gloire, je me croyais grand. »
(Saint Augustin, Les confessions, Livre 3, chapitre 5)

C’est ce qui fait que des personnes sans études supérieures peuvent tout aussi bien avancer dans la foi, et vraiment avancer : elles sont habituées à l’humilité et pour peu qu’elles ne soient pas humiliées mais encouragées elles peuvent tout à fait entrer dans cette entrée basse qui seule permet d’accéder aux voûtes immenses, et ils grandiront dans leur lecture, où plutôt, la Bible grandira avec leur propre croissance.

Ce n’est pas qu’une abstraction, dans toutes les paroisses où je suis passé, j’ai rencontré bien des personnes qui ont vécu cette approche simple de Dieu, confiante, et une extraordinaire croissance de leur relation à Dieu et de leur profondeur de vie.

Cette recherche n’est effectivement qu’un moyen mais comme nous y sommes accompagnés par Dieu, comme chemin faisant nous nous ouvrons à lui et le côtoyons, ce n’est absolument pas du temps perdu, cela ne tourne pas toujours en rond. Bientôt nous nous rendons compte de ce que nous avons traversé et combien nous sommes plus vivant qu’auparavant.

Les seuls qui ne grandiront pas dans cette recherche, sont effectivement ceux qui sont absolument certains d’être dans la Vérité, ceux pour qui cette recherche biblique, ou les rites, la religion sont des buts et non de simples moyens vers le seul ultime qu’est le Dieu vivant. Vous êtes donc dans de bonnes dispositions, avec cette humilité, cette soif de Dieu comme au-delà de tout ce que l’on peut en dire, et cette juste place accordée à la religion.

Amitiés fraternelles

pasteur

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Une Réponse à “Question : Pourquoi Dieu est-il si mystérieux? J’ai l’impression de tourner en rond en le cherchant.”

  1. emdeclerm dit :

    je trouve magnifique cette réponse, ce qui me plaît est surtout l’idée que les seuls qui ne grandiront pas dans cette recherche sont ceux certains de la Vérité. Il y en a effet des personnes qui ne tombent jamais et ne connaissent pas l’expérience de devoir se relever. Je me demande quand même comment on peut rester convaincus en permanence sans l’ombre d’un doute à moins que la foi ne soit protégé par un mur de dogmatismes qui rend hermétique au monde alentour. Ne voir Dieu qu’à travers un échafaudage artificiel, c’est refuser de le voir partout dans chaque être humain… et voir Dieu au contraire partout où rayonne le bien, c’est ne pas l’enfermer dans ces constructions… positif pour bcp de personnes qui s’interrogent…

Laisser un commentaire