S'abonner par :
 rss
 email

Archives des marqueurs 'travail'

pasteur Marc Pernot

Fatigue et Force !

Voici le message reçu d’un paroissien de l’Oratoire : Je suis souvent fatigué ; mon travail, la distance, mon passé, ma proximité avec le créateur me permet de vivre normalement ; quand la difficulté est supérieur à mes forces, j’en reçois de lui. Mon humeur, parfois est moins bonne. C’est dans la difficulté, que l’on […]

Lisez l'article complet

Question d’un visiteur : Bonjour Monsieur, Tout d’abord, je voulais vous remercier pour vos différentes réponses que vous avez pu m’apporter à mes précédentes questions, elle m’ont été très utile. Je reviens une nouvelle fois vers vous, car actuellement j’ai beaucoup de stress et de pression au travail mais par moment je me demande si […]

Lisez l'article complet

prédication du pasteur Gaspard de Coligny pour le dimanche 2 mars 2014 Nous ne savons rien des circonstances d’écriture de ce Psaume de David. Ce que nous savons, par contre, c’est l’usage qui en était fait au moment de sa traduction en grec à Alexandrie en -300. Il a été alors ajouté dans l’entête « Psaume […]

Lisez l'article complet

Dans la Bible, le curieux livre de l’Ecclésiaste nous propose cette méditation : Que revient-il à l’homme de tout son travail et de la préoccupation de son cœur, objet de ses fatigues sous le soleil ? Tous ses jours ne sont que douleur, et son partage n’est que chagrin; même la nuit son cœur ne […]

Lisez l'article complet

À l’Oratoire, vendredi prochain 26 novembre 2010 de 12h45 à 13h45, nous lirons & débattrons ensuite à partir de 3 textes sur des situations professionnelles: « L’Open space m’a tuer » de  A.des Isnards et Th. Zuber « Le quai de Ouistreham » de Florence Aubenas « La société du malaise » de Alain Ehrenberg 145 rue Saint honoré Paris Ier […]

Lisez l'article complet

s’il est bien une des dix paroles confiées par l’Eternel à Moïse qui est bafouée allègrement par nos bons soins, c’est celle qui concerne le sabbat. En ayant peut-être trop bien compris que l’homme n’était pas fait pour le sabbat (Mc 3/1-6), nous en avons un peu oublié que le sabbat était fait pour l’homme. Et dans notre protestantisme libéral, force est de constater que nous faisons preuve de la plus grande libéralité qui soit avec ce commandement du sabbat, libéralité qui prend même des allures de libertinage…

Lisez l'article complet