S'abonner par :
 rss
 email

Marc Pernot le 2 juillet 2017

prédication du pasteur Marc Pernot
pour le dimanche 2 juillet 2017

Nietzsche était un voyageur, parcourant l’Europe dans un incessant zigzag. Un peu comme Jésus, d’ailleurs, qui lui aussi était un adepte de l’inlassable voyage. Jamais en place.

Si Nietzsche voyage ainsi, c’est à cause de cet enthousiasme et de cette souffrance qui le touchent, ne le laissant pas en paix. Son voyage n’est pas seulement physique. Il est aussi spirituel et intellectuel, religieux et philosophique. Fils de générations de pasteurs il est d’abord très engagé dans une foi fervente, son itinéraire le fait se dire ensuite athée, mais athée de quel Dieu ? Pour chercher quoi ? Car il ne cessera jamais de chercher, il ne cessera pas non plus de placer la religion au cœur de son travail. Et il gardera un lien très profond avec la personne de Jésus-Christ. Nietzsche est à l’image de ces hommes que nous voyons au début de l’Évangile selon Jean et qui, voyant Jésus marcher, sont mis en route à leur tour, ces hommes à qui Jésus pose cette question essentielle « Que cherchez vous ? », ces hommes qui lui répondent « où demeures-tu ? », intrigués par cette profonde solidité du Christ, qui pourtant, sans cesse se déplace.

Dans ce début de l’Évangile selon Jean, deux hommes ont été mis en route, dont un seul est nommé : André, frère se Simon Pierre. L’autre homme est anonyme, il est une invitation pour le lecteur : c’est nous que l’Évangile invite, cet homme anonyme est Nietzsche, il est moi, il est quiconque se sent concerné par ce Jésus en mouvement, et pourtant si profondément à sa place.

L’Évangile nous invite dans son récit, espérant que nous nous éveillerons et qu’enfin nous trouverons notre place dans le mouvement ?

Étrange, mais belle et profonde entrée en matière de cet Évangile, suivant le Christ. Ce très court récit suffirait presque pour dire ce à quoi l’Évangile nous appelle. A deux ou trois détails près quand même.

Nietzsche, lui, s’est senti concerné. Il va voyager avec une incroyable ardeur dans ses recherches.… suite du texte ici


(début de la prédication à 07:02)

film : Soo-Hyun Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : FacebooktwitterpinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickrFacebooktwitterpinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr + Merci 🙂

Les commentaires sont fermés