S'abonner par :
 rss
 email

Image: 'Choku Rei - Reiki Symbol'  http://www.flickr.com/photos/33444164@N08/13121877754 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour,

je suis tombé sur votre site par hasard. j’aimerai vous poser une question: qu’en est – il des pratiques énergétiques, (Reiki, pendule, livres des anges, cartes des anges; numérologue, tarot…)

Mon amie protestante me dis: range tout ça, Dieu à en abomination tout ça, pour lui, c’est l’ombre… j’étais à fond dans toutes ces pensées d’énergie, je pratiquais le reiki, j’avais un pendule, des cartes des anges… La croyance bouddhiste (le peu que j’en connaissais) était vraiment celle qui me correspondait le mieux.

Aujourd’hui, de peur d’être choisi par l’ombre après ma mort (et d’après ma copine la bible dit qu’on à qu’une seule vie) j’ai mis tout ça de côté. J’ai la foi, je suis dans une recherche constante de Dieu. j’ai peur qu’il n’y ai qu’un seule chemin (celui de la bible, une seule vie unique, une seule chance de retrouver Dieu) et j’ai peur de ne pas trouver le bon chemin…. est ce vraiment mal de travailler avec les énergies? les pendules? cela est il vraiment l’ombre qui cherche à m’avoir???

merci à vous, cela me perturbe énormément……

Réponse d’un pasteur :

Bonjour
Rassurez vous : il n’y a rien à craindre de Dieu, et il nous regarde et nous regardera toujours avec bienveillance.
Cela dit, il importe dans la vie de se concentrer sur les véritables clefs, et ne pas confondre avec des choses secondaires ou illusoire.
Personnellement, je dirais donc comme votre amie mais pas pour la même raison. Les pendules, numérologie, astrologie et autre Reiki sont au mieux des choses secondaires et assez probalement des supercheries.
Mais bon, avec bienveillance, je veux bien supposer que ce ne soit seulement des choses accessoires par rapport à l’Dieu et la prière toute simple, celle du cœur, et l’étude de la Bible, la philosophie et la science pour chercher à comprendre.
Se concentrer ainsi me semble être une bonne façon de se préparer à vivre sa vie chaque jour.
Cela dit si vous cherchez Dieu, le bouddhisme vous correspond si bien que ça.

Avec mes amitiés

pasteur Marc Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : FacebooktwitterpinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickrFacebooktwitterpinterestlinkedinyoutubetumblrinstagramflickr + Merci 🙂

3 Réponses à “Question : est ce vraiment mal de travailler avec les énergies ? les pendules ?”

  1. MARIE CLAIRE dit :

    Bonjour,

    En réponse au pasteur, si j’entends bien sa réponse, il semblerait qu’en parlant du bouddhisme, il y a une possibilité de conjuguer foi chrétienne et bouddhisme ou bien une possibilité de trouver sa spiritualité dans le bouddhisme.
    Pour ma part, j’étais de tradition bouddhiste et je suis devenue chrétienne. La bible m’a rapellé cette philosophie comme étant une erreur. En effet, cette philosophie et non une religion monothéiste est attrayante parce qu’elle est non-violente mais aussi par d’autres aspects qui je l’avoue attire de plus en plus d’occidentaux. Mais rappelez vous que l’apôtre Paul nous avertit des philosophies trompeuse colossiens 2,8.
    Par ailleurs, il faut bien étudier le bouddhisme qui est une philosophie de rétribution. La loi du karma est fataliste contrairement au message du Christ qui nous offre un salut par grâce et non par les oeuvres. Il y a aussi des cultes aux défunts et l’intercession des défunts qui jouent un rôle salvateur sur les vivants (ce que nous savons est faux). il y a des similitudes avec le catholicisme.
    Le Christ a dit que la vérité nous rendra libre et que Jésus est le seul chemin, la vérité et la vie. La foi protestante ne doit pas être une relation à Dieu où l’homme peut y ajouter des livres de prières bouddhistes ou des recettes magiques ou des rites païens pour mieux cheminer vers Lui.

  2. emdeclerm dit :

    que pensez-vous des massages ayurvédiques ? On m’a dit qu’il pouvait y avoir des dérives sectaires aussi là-dedans, pourtant on n’en fait pas qqch de plus dangereux que les médecines parallèles.

  3. Marc Delcourt dit :

    J’ai eu récemment la même conversation avec une amie qui venait de découvrir les bienfaits (pour elle) d’un soin énergétique dans un contexte « chamanique » et qui m’interrogeait sur son adéquation avec sa foi, aussi en termes de permis ou d’interdit. Ma réponse a été pratiquement la même, basée sur l’amour inconditionnel de Dieu, mais j’ai aussi attiré son attention sur les risques sectaires car certains « praticiens » qui s’arrogent le titre de « maître » profitent de la fragilité des personnes pour en faire un commerce très lucratif. Dans son cas, il n’y avait pas de danger pour sa santé mais certaines pratiques peuvent l’être.