S'abonner par :
 rss
 email

http://www.flickr.com/photos/87690240@N03/26011191914 Found on flickrcc.net

Question d’un visiteur :

Bonjour,
J’ai 15 ans et, je me suis fait baptisée à l’Église Protestante il y a maintenant plus d’un mois.Je fais partie d’une famille assez croyante, ma mère prie beaucoup et mes sœurs/frère aussi, malheureusement mon père non .. J’ai donc rencontrée Dieu dès ma plus tendre enfance, depuis ma foi n’a cessée de grandir.

Prendre ce baptême pour moi était avant tout synonyme de Nouveau Départ, dès les premiers jours ayant pris connaissance du fait que tous mes péchés avaient étaient effacés lors de mon sacrement, je faisais tout pour ne pas en refaire, ne pas retomber dans mes anciennes bêtises et surtout aimer.

Malheureusement au bout de quelques semaines mes prières étaient moins fréquentes, je perdais mon objectif (étant celui d’aimer) tout le temps et je retombais dans mes pulsions (masturbation, jalousie, envie, gourmandise)…

D’autre part, je suis mal dans ma peau, je n’arrive plus à me regarder dans le miroir, avoir confiance en moi, je me compare constamment aux gens et me rabaisse par la même occasion, je manque terriblement d’affection de la part de mon père je lui en ai déjà parlé mais il m’a insulté, mes parents sont séparés depuis 3 ans et mon père fait sa vie.
Manquant d’affection paternelle, à chaque fois que je vois un homme adulte de mon entourage je ne peut pas m’empêcher de le vouloir comme père, vouloir qu’il me remarque … c’est une sorte de dépendance affective dont j’aimerais sortir.
Avec tout ce qu’il m’arrive dans ma vie j’ai fait une dépression allant jusqu’à me couper les veines. je veux que cela change, je veux être heureuse mais je ne sais par où commencer.

Je me demande aujourd’hui si le Seigneur ne m’en veut pas, d’avoir pris la décision de me faire baptisé, d’entrer dans son Temple pour au final reproduire les même erreurs, le fait de lui demander certaines choses comme une réussite avec mention Très Bien aux examens ou encore de m’aider à avoir une alimentation plus saine ne mettant pas été accordés je me demande s’il m’en veut ou pire, s’il m’a lâché.

En voyant des personnes de mon entourage réussir sans avoir la foi, ou même sans connaître Dieu, l’idée que vivre sans lui serait plus beau me passe par la tête …

Je veux changer, je veux que ma vie change, je vous en supplie aidez-moi.

Réponse d’un pasteur :

Bonsoir

Franchement, je ne trouve rien d’inquiétant ce que vous me dites.

Pour ce qui est du pardon de Dieu : pas de problèmes car c’est sa spécialité.

Pour ce qui est des difficultés à changer : tout le monde est comme cela, et Jésus parle souvent de notre évolution avec des images agricoles comme une plante ou un arbre qui poussent (il n’y a pas lieu d’être déçue quand un arbre que l’on a planté là pas encore poussé le lendemain)

Pour ce qui est de votre déception de vous même : c’est fréquent, surtout à l’adolescence, c’est un grand classique, même si ce n’est pas drôle, en général ça va de mieux en mieux avec le temps. C’est pourquoi dans son résumé de l’essentiel Jésus parle d’aimer Dieu, d’aimer son prochain, et de s’aimer soi-même. Aucun des trois n’est très facile, en réalité, et c’est peu à peu, pas à pas, que l’on avance dans ces trois axes, chacun des trois aidant à avancer dans les deux autres… s’aimer soi même avec justesse et lucidité n’est pas le plus facile, certaines fois nous sommes si sévères avec nous mêmes que c’en est franchement injuste, d’autres fois nous sommes fois d’orgueil et c’est plus agréable mais pas plus favorable pour avancer. Grâce à quelques personnes qui nous aiment ont peut avancer en ce domaine, si l’on n’a personne nous avons en tout cas Dieu qui nous aime infiniment… promis !

Amitiés

pasteur

Plusieurs centaines d’autres questions & réponses sur le site

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Une Réponse à “Question : Je veux changer, je veux que ma vie change, je vous en supplie aidez-moi.”

  1. Yves dit :

    C’est pas grave de ne pas toujours être au top. Personne n’est parfait ! Ne vous sentez pas coupable de ne pas avoir confiance en vous, ça ne se commande pas. Mais il faut s’avoir être un peu indulgent avec soi-même. On est pas toujours comme on voudrait l’être mais vouloir des choses bien pour les autres et soi-même, c’est ça le plus important (et tout ça vient de l’amour que Dieu place dans nos cœurs). Même si on n’arrive pas toujours à tout bien faire du premier coup.

    Dans le psaume 84, il y a une belle image, celle d’une longue marche qui nous rend plus fort, pour s’approcher modestement de Dieu. Vous êtes encore jeune et la vie a encore beaucoup à vous offrir : on perd souvent espoir mais Dieu sera toujours avec vous, ça ne fait aucun doute 🙂

    Pour votre père : vous avez beaucoup de lucidité sur la situation, sur ce qui vous chagrine… Ca montre que vous êtes déjà sur la bonne voie pour régler ce problème petit à petit. Vous pouvez en être fière.

Laisser un commentaire