S'abonner par :
 rss
 email

Le visage de Jésus selon Rembrandt

Question d’un visiteur :

Pourquoi JESUS a-t-il abandonner le judaisme pour faire le catholisime ???

Merci de la réponse

Réponse d’un pasteur :

Bonjour

Et merci pour votre question intéressante.

Jésus n’a pas abandonné la religion juive, et le christianisme n’existait pas de son temps, et encore moins le catholicisme (qui naîtra progressivement, mais que l’on pourrait dater, du IVe siècle quand de premiers dogmes commencent à être imposés par un pouvoir central).

Jésus était un juif libéral pratiquant sa religion de façon souple et personnelle, pas très à cheval sur les rites, discutant de tout, fréquentant et appréciant des personnes diverses.

Il a renouvelé ainsi la conception de Dieu, le rapport que nous pouvons avoir avec lui et avec les autres, il a ouvert aux paiens, relativisé l’observation des règles religieuses comme de simples moyens possibles afin d’avancer. En aucun cas un moyen de gagner des bons points auprès de Dieu, qui n’est absolument pas dans une logique de comptabilité, selon Jésus, mais qui nous aime comme un père parfait, comme une mère parfaite aime son bébé.

La grande majorité de ses disciples étaient juifs et ont continué à pratiquer la religion juive. Certains disciples étaient païens (un centurion romain et quelques personnes rencontrées lors de voyage de Jésus hors d’Israël). Mais assez rapidement après la disparition de Jésus, des personnes païennes en nombre de plus en plus important seront intéressées par Jésus et la question se posera de savoir si on leur imposait de suivre les lois religieuses juives alors que Jésus n’y accordait qu’une place relative, et la décision va être prise de ne pas le leur imposer, et de laisser chacun libre dans les pratique qu’il se donne pour travailler sa foi. Dans ces clubs de passionnés de Jésus des personnes juives et païennes diverses se côtoyaient.

Les personnes suivant la loi juive vont ainsi rapidement devenir une minorité, puis une toute petite minorité. En l’an 70, les synagogues vont demander aux juifs disciples de Jésus de quitter la communauté. Finalement c’est à cette date que naît une nouvelle religion, le christianisme, même si à l’époque il est donc très divers, pas encore unifié comme l’empereur Constantin commencera à vouloir le faire au IVe siècle.

Amitiés

pasteur Marc Pernot

Articles similaires :

Suivez-nous sur : Facebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagramFacebooktwittergoogle_plusrssyoutubeinstagram - Partagez cette page sur : Facebooktwittergoogle_plusmailFacebooktwittergoogle_plusmail + Merci 🙂

Laisser un commentaire